Notre AMAP vous propose plusieurs variétés de légumes dans ses paniers :

  • les poireaux

champ philippe seuru

C’est un allium riche en fibres, en vitamines B et C concentrées dans le vert. Avec son petit goût sucré, le poireau fait les délices de la cuisine traditionnelle et de la nouvelle cuisine. Cru, en aromate, ou cuit, en gratin, en soufflé, en tarte, le poireau fait aussi la une du pot-au-feu. Ce légume préfère un sol frais, profond et riche en humus. C’est une plante très rustique, qui supporte bien le froid de l’hiver.
Les poireaux peuvent se conserver 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Cuits, les poireaux peuvent encore se conserver deux jours au réfrigérateur, dans un récipient fermé, bien hermétique.
Les poireaux peuvent également se conserver au congélateur. Les légumes seront préalablement blanchis quelques minutes à l’eau bouillante puis rapidement passés sous l’eau froide, égouttés puis ensachés.

  • les haricots

Filiere-de-Production-Exportation-des-Fruits-et-Legumes-du-Maroc56

Le haricot ravit nos papilles tout en nous procurant une abondance de substances nutritives. En effet, il est riche en fibres qui procurent un effet de satiété, en plus de nombreux bienfaits pour la santé et riche en fer et en folate qui sont deux nutriments importants en phase de croissance.On peut le déguster chaud ou froid, avec des fruits, des légumes ou de la viande. Il se conserve une semaine au réfrigérateur et se congèle bien après avoir été blanchi deux minutes.

  • les carottes

162746476_carotte

La couleur foncée de la carotte provient de ses très nombreux pigments qui contribuent à prévenir plusieurs maladies, dont les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Ce légume a un goût sucré. On peut les manger râpées en salade, à la vapeur, en purée, en soupe/potage ou encore rôties au four. Elles sont capables de résister à de faibles gelées grâce à un antigel incorporé dans leur structure et se conservent à une température frôlant le point de congélation (0,5 °C) et à une humidité relative de 90 % à 95 %.

  • le chou

9085677-Champ-de-chou-vert-au-sommet-du-Mont--Banque-d'images

Les choux sont généralement cuits ou cuisinés en salade et se conservent bien. Il faut les cuire dans un grand excès d’eau bouillante et les égoutter dès qu’ils sont cuits afin de minimiser la libération de composés soufrés malodorants. Ils permettent le nettoyage de l’organisme par une élimination des toxines.

Le chou est pauvre en glucides, en protéines et en lipides mais il est riche en fibres et en eau. De plus, il contient une source de vitamines K, C et B9.
C’est aussi une source de fer, de potassium et d’antioxydants.

Pour être mangé cru, le chou doit être choisi ferme, lourd et serré.
Lorsqu’il est cuit, le chou est plus digeste après avoir été « blanchi », c’est-à-dire bouilli quelques instants dans un grand volume d’eau. On conseille ensuite de le faire cuire à la vapeur.

  • les épinards

029E017005098767-c1-photo-oYToxOntzOjE6InciO2k6NjcwO30-epinard

Ils sont disponibles toute l’année. Il faut les stocker dans un sachet en plastique dans votre réfrigérateur sans attendre trop longtemps avant de les manger car les nitrates se transformeront en nitrites. Les épinards sont riches en fer, en vitamines A et C et en calcium.Ils reconstituent l’équilibre intestinal.

  • les échalotes

echalotte

L’échalote doit l’essentiel de son apport énergétique à ses glucides. Aussi, elle renferme une quantité importante de protéines comparé à d’autres légumes. Elle ne contient pas beaucoup de lipides si ce n’est des phytostérols. L’échalote est bien pourvue en vitamines B6, A, béta-carotènes, B1, B2, B3, B9 et C. Ce légume fournit de nombreux minéraux et oligoéléments tels que le fer, le phosphore, le magnésium, le zinc, le cuivre et le sélénium. Elle permet de relever la saveur de vos plats. On peut la conserver assez longtemps, environ plusieurs mois. Il faut les garder au sec et à température ambiante.

  • les oignons

zwiebelfeld2_800

Il donne de la saveur aux sauces et aux plats mijotés. C’est un aromate faisant partie de la famille des alliacés. L’oignon est une source de manganèse, de vitamines B6 et C. La saveur âcre et la forte odeur des oignons varient en intensité, selon la variété. Les plus gros oignons sont moins âcres et moins odorants que les petits. Il se mange cuit ou cru.

  • les bettes

cote-bette

Toutes les parties de la plante se consomment : les feuilles hachées entrent dans la composition de la tourte de bettes, des raviolis.Le limbe vert de la plante se consomme de la même manière que les épinards et les côtes se mangent avec un filet de citron, des frites ou une sauce béchamel par exemple.

La blette demande un sol frais et profond, bien ameubli et bien fumé. La multiplication se fait par semis directement en place, au printemps, vers le mois d’avril. La récolte des feuilles peut intervenir à partir de deux mois et demi après le semis, et s’échelonne jusqu’aux premières gelées d’automne. Elle est légèrement craquante et fondante. Elle est pauvre en calories, riche en protéines, en potassium, phosphore, calcium et sodium.

  • le chou-fleur

CHOU-FLEUR

Il se déguste cru ou cuit, en salade, en gratin au four. C’est un des légumes le moins calorique, riche en vitamine C et en fibres. On le retrouve toute l’année. Le chou-fleur se garde deux ou trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Mais il se conservera encore mieux lavé, divisé en petits bouquets et placé dans une boîte hermétique.

  • les poivrons

red and green peppers growing in the garden

Les poivrons peuvent se manger crus ou cuits. Le poivron est bon pour la mémoire car il contient de la lutéoline, une flavone qui agit en activant des circuits neuronaux impliqués dans l’apprentissage. Le poivron est aussi une source d’anti-cancer.

De plus, il met de la couleur dans vos plats ! Les poivrons changent de couleur durant le mûrissement : le poivron vert est cueilli avant sa pleine maturité, si on le laisse sur le plant, il devient jaune puis orange et finalement sera rouge à la fin de son mûrissement. Il est préférable de garder le poivron dans un endroit frais et sec si on prévoit le consommer rapidement. Il se conserve une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.                                                                             C’est une source de vitamines C, A, B6, B2, B3, K, de manganèse, cuivre, d’acide pantothénique et de folates.

  • les aubergines

aubergine

Grâce à sa texture et à sa saveur, c’est un des légumes les plus appréciés des personnes qui veulent réduire leur consommation de viande. Ce légume a un fort pouvoir antioxydant, est peu calorique et renferme des fibres alimentaires ainsi que du manganèse, du cuivre, des vitamines B1 et B6. Elle se conserve mal au réfrigérateur donc il faut la consommer rapidement une fois achetée. On peut tout de même la conserver une ou deux semaines dans le bas à légumes du réfrigérateur. L’aubergine se mange en gratin, dans la ratatouille, en soupe, farcie ou frite.

  • les tomates

comment-bien-planter-ses-tomates

La tomate donne saveur et couleur à une multitude de plats. Elle pourrait contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires et de certains cancers, notamment celui de la prostate. Elle contient des antioxydants, des vitamines A, B3, B6, C, K et E, du manganèse, du cuivre et du potassium. On les conserve de préférence hors du réfrigérateur.Conservez les tomates de préférence hors du réfrigérateur. Elle se déguste crue ou cuite. Elles ont un goût assez acide donc il ne faut pas en abuser si vous avez des problèmes intestinaux.

  • les courgettes

courgette1-300x206

La courgette contient de la vitamine P qui agirait dans les mécanismes de l’oxydation du cholestérol. Elle contient des caroténoïdes. Ces composés protègent des attaques oxydatives des radicaux libres et protégeraient l’oeil. On peut les consommer cuites en gratin par exemple.

  • les pois

bocaux-de-petits-pois

Il fournit plus de protéines et de fibres que la plupart des légumes. C’est une bonne source de lutéine et de zéaxantine, deux composés protecteurs pour les yeux. C’est aussi une source de protéines, d’antioxydants et de fibres alimentaires. De plus, il renferme des vitamines C, K, B1, B2, B3, B6 et A, du manganèse, du zinc, du fer, du cuivre, de l’acide pantothénique et des folates. Ils se mangent farcis, à l’étouffée, en purée, à la vapeur ou encore en salade.

 

  • les butternuts

courgebutternutzenith

On en fait des potages onctueux, des purées et on la mange aussi farcie. Elle fait partie des aliments contenant des substances pouvant potentiellement aider à prévenir les maladies liées au vieillissement. Sa couleur orangée révèle une haute teneur en bêta-carotène, un composé que l’organisme peut transformer en vitamine A. Elle est riche en antioxydants, en vitamines A, B2, B6, C et K, en fer, manganèse, cuivre, acide pantothénique et en folates. Elle se conserve 1 à 3 mois à la température de la pièce, dans un endroit frais 3 à 6 mois et au congélateur environ 1 an lorsqu’elle est cuite.

  • les courges spaghetti

Gratin-courge-spaghetti1

Sa conservation peut se prolonger plus d’une année dans un endroit sec et sombre. Cette courge est intéressante par la présentation de sa chair qui permettra de réaliser les recettes de spaghetti. Nature, sa saveur est assez neutre. Elle s’accommode avec toutes les sauces pour les pâtes. Elle a un goût très sucré. Elle contient les mêmes propriétés que la butternut.

  • les navets

7667464-11853936

Le navet fait partie des crucifères, une famille botanique qui contribuerait à nous protéger des cancers, particulièrement celui du poumon. Les feuilles du navet sont une excellente source de vitamine A et de folate. Elles sont également une bonne source de vitamines C et une source de vitamine E. Les navets sont riches en antioxydants, en phosphore, magnésium, potassium, manganèse, fer, vitamines B1, B6 et C. Il se mange cuit, farci ou en pot-au-feu. Fraîchement coupées, les feuilles se conservent quelques jours au réfrigérateur. Les racines se conservent, elles, très longtemps au réfrigérateur.

  • les potimarrons

102662288_o

Son fruit a une forme de toupie ou de poire. Il est de couleur rouge, bronze ou vert et sa chair est jaune et farineuse. Il a une saveur comparable à la purée de châtaignes. Le potimarron est très riche en provitamine A et en oligoéléments tels que le phosphore, le calcium, le magnésium, le fer, le potassium, le silicium et le sodium, en acides aminés, en acides gras insaturés, en amidon, en sucres naturels et en carotène. Ils peuvent être consommés en potage, au four, frits, en tourte ou en purée.

  • les pommes de terre

Afficher l'image d'origine

Au four, en purée ou en salade, la pomme de terre s’apprête de multiples façons et elle est très digeste. Elle contient beaucoup de fibres alimentaires et une profusion de vitamines et de minéraux. La pomme de terre contient beaucoup plus d’amidon que la plupart des légumes c’est pourquoi on la considère plus comme un féculent. Elle contient d’ailleurs une quantité impressionnante de vitamines et de minéraux, ainsi que d’autres composés ayant des effets bénéfiques pour la santé. C’est une source de vitamines B6, B1, B2, B3, B5, B9, C, K, de fer, de cuivre, de zinc, de manganèse, de potassium, de magnésium et de phosphore. Il faut les conserver à l’obscurité, au frais et au sec. Il en existe de multiples variétés, certaines plus sucrées que d’autres.